Wednesday, September 22, 2010

Le Monde Editorial

Le Monde has an editorial today that uses the Swedish election as a jumping-off point for a reflection on immigration, globalization, and the fate of social democracy. The questions it asks are challenging, and good answers are hard to come by. Here is Le Monde's concluding paragraph:

Contrôlée, l'immigration est nécessaire au maintien de l'Etat- providence dans nos sociétés vieillissantes. Mais elle suppose un immense effort d'insertion qui n'a pas été fait. Il a un coût. L'Etat-providence à l'européenne ne survivrait-il qu'en en faisant moins dans ses domaines traditionnels - santé, retraites - et plus dans sa nouvelle tâche : l'insertion des immigrés ? La question a été posée à Stockholm.

Schengen, Mobility, and the Hordes from the East

Florent Parmentier reflects on the internationalization of the Roma affair.